Le client fou

Boulot

WTF
Aujourd’hui, je vais vous parler d’un sujet tragique : le client fou.

Au début le client fou est sympa ; il te fait des compliments sur ton book, il a hyper envie de travailler avec toi, il t’a choisie parmi tout plein de candidats. Il ne rechigne pas sur le devis, alors on commence à bosser très rapidement parce que c’est pour après-demain (mais ça j’ai l’habitude, ce n’est pas la marque du client fou c’est la marque du client tout court). Tu envoies très peu de temps après un croquis super bien fait et super créatif parce que c’est bien payé et que c’est urgent.

Le client fou te répond que c’est vachement bien mais qu’il manque juste un je-ne-sais-quoi pour être vraiment dans l’esprit de la marque. Alors vous cherchez ensemble, tu proposes plein de trucs il dit ah oui génial et tu rebosses. Le lendemain à l’aube tu envoies ta seconde proposition, juste à peine différente de la première (on a rajouté un nuage, ou un oiseau ou une feuille par terre). Il met la journée à te répondre que bof, il aime moins. Ah. Mais qu’il faut quand même passer à la couleur pour voir ce que ça donne.

OK donc je finalise l’illustration avec une nouvelle série de modifs validées. On en reparle au téléphone, et bon il trouve que je n’ai vraiment pas saisi le truc, que ça manque de gaité, de dynamisme, de couleurs chaudes. Qu’il faudrait mieux remplacer la mer par de la montagne et les mouettes par des ours. Que j’ai travaillé trop vite (authentique). Qu’il va réfléchir.

Bon, moi j’appelle ça un changement de brief par un type de mauvaise foi, mais j’essaye de sauver les meubles et je trouve un compromis qui ne me fasse pas tout recommencer et qui nous sorte de l’impasse. Il valide mon idée. Je retravaille. Il me demande quand j’aurai fini vu que là j’ai dépassé le délai imparti ( !)

Je bosse tout le week-end, j’envoie ma proposition et là : PLUS DE NEWS, le client fou a disparu dans la nature. Sa compta m’envoie un mail 3 mois après pour me dire que, VU QUE l’illustration n’a pas été utilisée, hé bé elle ne sera pas payée.

C’est donc à ce moment-là que mon agent intervient (héhéhé).

Partagez mon travail !

Recevez mes nouveaux articles dans votre boite aux lettres !

Une réflexion sur “Le client fou

  1. Il faut vraiment être blindé avec des clients pareils. Dieu que j’admire ta patience !
    Bravo pour ta perception des clients dans leur diversité, c’est vraiment bien vu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *