le vieillisme

Métro

Depuis le début de mon adolescence, j’ai dissimulé ma nature profonde. J’ai essayé de me corriger, de me conformer à la norme, en vain. Aujourd’hui, après toutes ces années de souffrances inutiles, j’ai décidé de faire mon coming out. J’ai trop simulé, j’arrête cette mascarade : Je n’aime pas danser, je déteste me coucher tard, faire la fête ne m’amuse pas, je ne supporte pas l’alcool. Je suis atteinte de vieillisme.

Rien n’est fait pour moi dans ce monde affreux où mes amis s’amusent à écouter des patrons de bar massacrer à la guitare des standards de fête de gogos (le prochain qui chante du Joe Dassin, j’le bute). Faire la queue pour bouffer des pâtes à 40 boules dans le brouhaha pénible d’un pseudo-restaurant à la mode, boire de la bière tiède debout sur le trottoir trop étroit d’un quartier de Paris pris d’assaut par les touristes et les neuneus de banlieue, s’entasser à 45 personnes dans les 60m2 de l’appartement naze et enfumé d’un copain de copain, aller en bOîTeux-De-nUit qui pue le vomi et l’eau de javel depuis que l’odeur de la clope a disparu se faire palper le cul par des puceaux de province, faire la tournées des bars à Barcelone ou Rennes ou Fontarabie, c’est non, c’est stop, plus possible, basta, sans moi.

illustration soirée de mariage

Souvenez-vous, déjà, des premiers symptômes dans l’article sur les mariages

Moi, comprenez-vous, j’aime les tisanes, le jardinage, les musées, Stéphane Bern.
Je visite des châteaux l’été, je lis l’actualité du marché de l’art dans Point de Vue, je suis abonnée à VMF (vous ne savez pas ce qu’est VMF, je m’en doute). ET ALORS ? Je suis un être humain comme les autres ! J’ai des droits ! Je subis depuis trop longtemps la dictature du COOL et du FUN : en quoi se coucher tard est-il plus intéressant que se coucher tôt ? Hein ? Pourquoi respecte-t-on les grasses matinées des uns et pas l’envie de se lever à 7h des autres ?

Mon père, qui est un peu comme moi (ou moi comme lui, va savoir) souffre également de ce handicap pas aussi invisible que nous l’aurions souhaité. Il a cherché une solution qui conjuguerait vie sociale et impératifs physiologiques, imaginant un concept fabuleux qui n’attend plus que d’être mis en pratique : ça s’appelle le BAR CHIANT. C’est un bar ouvert de 17h à 20h, non-fumeur et sans alcool. Génial, non ? Il cherche des investisseurs.

Je regarde Arte, je dors en pyjama, je passe mes vacances, audioguide à l’oreille, dans des abbayes du centre de la France entourée de septuagénaires. Mon meilleur week-end de l’année, c’est celui des journées du patrimoine où je visite des fours à chanvre du 17e siècle dans la Sarthe avec mes beaux-parents. Mon fantasme suprême est de parcourir tous les sites de l’UNESCO du monde et je connais le cimetière du Père Lachaise comme ma poche. J’ai hyper envie de faire une croisière sur le MSC Splendiosa ou une thalasso au Croisic, j’aime les Figolus.

Alors quand j’ai su que j’avais le COVID, la semaine dernière, je me suis mise au lit avec une bouillotte et j’ai enfin vécu ma meilleure vie. J’ai envoyé mon mec dormir sur le canapé, j’ai parlé toute seule, je me suis lavée un jour sur deux, j’ai glandé en robe de chambre dans l’appart désert pendant que tout le monde bossait. J’ai rangé ma bibliothèque, j’ai espionné les voisins, j’ai pris des bains. J’ai enchaîné les saisons de the Crown, les mots croisés et la généalogie en alternance avec de bonnes grosses siestes à toute heure du jour. J’ai mangé de la soupe en écoutant de la musique classique. J’ai lu le Figaro, j’ai tricoté, j’ai fait des confitures.

Vivement la retraite.

Partagez mon travail !

Recevez mes nouveaux articles dans votre boite aux lettres !

22 réflexions sur “le vieillisme

        1. Paraille je ne garderai pas leFigaro pcq si on veut lire énormément autant que ça soit pas abrutissant. Et les figolu sont une pale copie des cucciddatu siciliens!

  1. Bravo ma Zoé d’être authentique et vraie. Se conformer, c’est se déformer !
    Je ne t’ai pas revue depuis l’année de ton bac….je t’admire et j’ai une énorme affection pour toi.

  2. Chère Zoé, vous n’êtes pas vieille, vous êtes control freak 🙂 alors bonne chance !
    Tellement hâte de lire (le moment venu bien entendu, et qui n’est pas pour tout de suite) votre article sur la m….ause…..
    Votre fidèle admiratrice

  3. Tellement d’accord! Moi aussi je suis un vieux casanier. Ce que je préfère par dessus tout: Me caler avec un bouquin d’art dans mon canapé, faire brûler du papier d’Arménie en écoutant un vieil album de PinkFloyd, tourner les grandes pages avec lenteur et délicatesse, détailler les images, la texture de la peinture, les touches du peintre, sa palette de couleur, tout en pensant à tous les imbéciles qui, dehors, pensent passer un bon moment sur un trottoir parisien plein de crottes de chien, avec un verre de mauvais vin blanc à 10€ et en compagnie d’hypocrites avinés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.