Les impôts-pow-pow

Boulot

Comme j’ai un enfant handicapé, je bénéficie d’allocations. Comme je bénéficie d’allocations, je me fais un devoir d’être, en retour, le plus réglo possible envers l’Etat. Je paye mes impôts rubis sur l’ongle sans râler et jamais sans le moindre retard. Je suis la contribuable la plus irréprochable de France, tant sur le plan pro que sur le plan perso.

Alors, l’autre jour, quand je suis passée par hasard à mon ancienne adresse en mode Aznavour (le lilas était vraiment mort) et que j’y ai trouvé une mise en demeure me disant que le dernier acompte de ma TVA annuelle 2017 pro n’avait pas été payé, je ne me suis pas trop inquiétée.

Non seulement la somme avait bien sûr été réglée en temps et en heure comme d’habitude mais j’ai en plus un comptable qui double-checke le bouzin. J’ai d’ailleurs vérifié aussi sec sur le web que tout était en ordre.

Dans les prospectus moisis, j’ai aussi trouvé deux relances, un avis de majoration et un dernier avis avant prélèvement qui datait de la semaine précédente. Bon, j’appelle direct le mec des impôts qui me répond que oui effectivement c’est une erreur, mon changement d’adresse (de 2016) n’a pas été pris en compte et qu’ils ne communiquent pas entre trésors publics d’arrondissements. J’ai envie de lui demander s’il connaît impots.gouv, ce site vachement pratique, mais je me retiens. Il dit qu’il rectifie et m’envoie dans la foulée une mainlevée qu’il transmet aussi à ma banque pour que la somme ne soit pas prélevée sur mon compte.

illustration pigeon voyageur

Trois jours plus tard, la somme (majorée) est débitée sur mon compte pro (chez HSBC) ET sur notre compte commun perso (chez Boursorama). C’est un ATD (Avis à Tiers Détenteur) et ça oblige tes banques à filer ta thune à tes créanciers sans te demander ton avis. Hé ! Mais ! QUOI ?!? J’ignorais jusqu’à l’existence de ce truc de république bananière. A ce double prélèvement s’ajoutent les FRAIS, 100 boules (pour chaque banque). Je contacte mes banquiers relous et injoignables qui me disent qu’ils n’ont fait que leur boulot et que les frais sont pour ma pomme, ma brave dame.

Wo pitain. Je rappelle le mec des impôts qui me dit que manifestement l’ordre d’annuler l’ATD est arrivé trop tard (j’ai vu, oui) et que désolé. Il va me rembourser le montant de l’ATD débité à tort et en double (trop sympa, merci). Je lui demande de me rembourser aussi les frais bancaires. Il me dit qu’il ne peut pas rembourser une somme qu’il n’a pas encaissée, enfin voyons, et qu’il faut que je me débrouille avec mes banques.

J’envoie un mail vaudou à mes conseillers HSBChistes et Boursoramoches pour les menacer de pourrir en enfer jusqu’à la 8e génération ET de changer de banque s’ils ne me remboursent pas. Chez Boursorama, pas de cotisation = pas d’humains = pas de réponse. Chez HSBC, ils me disent de me débrouiller avec les impôts. Comme je commence vraiment à m’énerver, ces gros rascals de la négo me proposent de faire moitié/moitié. Et vu que j’ai déjà passé 14 heures au téléphone à essayer de joindre tous ces types, j’accepte.

Ils me re-créditent 40€. Je leur dis que 100 divisé par 2 ça fait 50.

Ils me refont un virement de 10€.

Ensuite, j’ai envoyé un recommandé au Conciliateur des impôts de la République de la France avec une tirade de ouf sur la Justice, l’Egalité, la Loi et tout le toutim. J’ai terminé ma lettre d’entrée au Panthéon par « … et en plus je vous signale que j’ai un enfant handicapé ».

Ils m’ont remboursée.

illustration impôts

Partagez mon travail !

Recevez mes nouveaux articles dans votre boite aux lettres !

9 réflexions sur “Les impôts-pow-pow

  1. L’administration, je connais : elle végète depuis des siècles, a décidé de rester infra-humaine par sécurité et paresse, elle roupille dans sa bauge, mais je lui en veux beaucoup moins qu’aux banquiers :
    Si tu crées un jour les CSAB (commandos spéciaux anti-banquiers), je demande l’honneur de marcher en tête !

  2. hélas hélas si on te disait que depuis 20 mois soit juin 2017, ayant vendu un appartement résidence principale et ayant acheté un autre appartement plus petit dans la foulée, les impôts ont continué à percevoir taxe d’habitation et taxe immobilière pour les deux appartements !!Avant de commettre deux crimes j’ai été prévenir ces messieurs des erreurs, qui m’ont envoyé à Montpellier qui s’occupe de cela mais dont le service informatique débordé et en plein bug ne pouvait réagir. Juin 2018 l’erreur devait être réparée, elle ne le fut pas, et après déplacement dans le 20ème rue Paganini (quel beau nom et quel beau concerto) QG des taxes immobilières et promesse de correction.. rien ne fut corrigé. Ce n’est qu’après 3 autres réclamations sur impôts gouv, en novembre 2018 que me furent rendus mes sous.. J’ avais prévenu ma banque la même que la tienne et ils avaient accepter de ne prélever aucune indemnité de découvert jusqu’au règlement du litige .Cela m’ a évité un troisième crime potentiel..
    merci messieurs dames fonctionnaires préposés au service financier du peuple de la république française!!!

  3. Avec les banquiers ,il faut y aller. Le scandale dans l’agence est assez efficace. J’ai déjà pratiqué (plusieurs fois) ça fatigue, oblige à se déplacer mais ils n’aiment pas ça. Ils font des ristournes énormes sur les « frais bancaires » aux plus riches comme d’habitude. Donc, ne pas lâcher l’affaire. C’est juste du vol!!!
    Bon courage.PS : à ton ancienne adresse, il n’y a pas de locataires pour te faire suivre ce genre de courrier ???

    1. J’ai fait l’erreur de garder une boîte à lettres à mon nom au cas où la Poste aurait des ratés dans le réacheminement (ce qui a été le cas). Les lettres étaient donc distribuées et pas retournées avec la mention « n’habite pas à l’adresse indiquée »… J’ai demandé à notre cher conseil syndical de virer mon nom, je n’ai encore vérifié si c’était fait !! 🙂 bises

  4. Zoé,
    Juste pour te dire que tu avais un très bel article dans la Nouvelle République de ce jour, tu le mérites bien.
    A bientôt.
    Bises.
    Bénédicte Magdelaine.

  5. Bonjour Zoé

    Quelle belle surprise de te voir en gros plan dans La Nouvelle République hier après quoi…. 30 ans

    J’ai adoré ton blog et vais de ce pas me procurer ton livre.

    Claire (MANY)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *