Joyeux Noël Félix

Gogo

Je voulais vous parler des vacances de Noël plus tôt mais j’ai mis un peu de temps à m’en remettre. A tous ceux qui m’ont gentiment demandé ce que nous faisions de beau pendant les vacances, j’ai fait la même réponse : « Oooh du classique cette année, on a besoin de se reposer. Quatre jours chez mes parents, quatre jours chez mes beaux-parents, on va dormir et se mettre les pieds sous la table ».

AH AH (attention, esprits sensibles, cet article comporte des grossièretés et des fluides corporels)

Nous partîmes donc le 23 décembre vers le centre (du trou du cul) de la France, via Orléans pour une petite étape de déjeuner de Noël chez des cousins ultra sympa. Dans notre Titine-scenic mordorée de 1998 se trouvent 4 enfants (dont 1 déjà privé de cadeaux de Noël avant même qu’on ait démarré et 1 qui ne dort pas après 4h du matin, jamais) et 2 adultes (dont 1 ultra-enrhumé depuis déjà 3 semaines qui possède depuis peu une verrue rouge et bizarre qui lui pousse au milieu du front – dermato en vacances – et un autre de mauvais poil à cause du boulot). On a mis 2h pour sortir de Paris et 1h30 pour entrer dans Orléans. Les enfants se sont battus, en vrai, dans la voiture, avec touffes de cheveux arrachées et tout le toutim. En descendant de la voiture je m’aperçois soudainement que mes règles (fort abondantes ma foi, ce coup-ci) sont en avance. Le déjeuner était formidable (dommage que je n’aie eu ni goût ni ouïe ni odorat, ça avait l’air sympa), les cousins en pleine forme, les (autres) enfants hyper mignons. Notre petit dernier a ensuite claqué (fort) une porte sur les doigts de l’aîné, sans faire exprès (désolé). Mais heureusement, une cousine médecin lui a fait une super attelle avec des cotons-tiges et nous sommes repartis vers chez mes parents. Arrivés là-bas (sous la pluie) nous papotons avec mon frère et ma belle-soeur qui viennent de se faire voler leur voiture : la police l’a retrouvée (sous forme de carcasse calcinée avec toutes leurs affaires dedans). Rose a bien dormi (1 nuit) avant d’attraper une sorte de gastro maléfique qui m’a obligée à la changer plusieurs fois d’affilée / pendant les repas (pas de mention inutile). Joie des vacances où nos enfants sont à plein temps avec nous ! Tous les repas, tous les bains, toutes les nuits ! Aucun ex pour prendre le relais ! Habillage, déshabillage, couches couches couches, sans personne pour nous aider embêter, quel bonheur.

Nous sommes ensuite partis chez mes beaux-parents qui vivent dans une belle maison pleine d’étages et remplie de bibelots entassés sur le dessus des meubles (en équilibre précaire). Un must pour Rose et moi ! On adore ! (20 minutes par étage en descente, pas mal d’objets bavés-déplacés et de pelotes de laine débobinées). Pendant que ma petite nièce de 3 ans (cadeau bonux) balançait à ma belle-mère qu’elle trouvait son sapin ridicule (sic), un(e) autre de nos enfants a enchaîné, pour l’animation de la soirée raclette, avec une crise de nerfs d’anthologie parce qu’un de ses frères lui a pris sa place à table. Mes beaux-parents ont hésité entre appeler la police ou mourir d’une crise cardiaque tellement elle hurlait fort (ils ont juste pleuré, finalement). La petite nièce (éberluée) n’a plus moufté pendant le reste du séjour, sage comme une image. Mon rhume était toujours égal à lui-même, ma corne rouge poussait toujours, tranquille, au milieu de mon front. Rose se levait toujours à 4h du matin (dernier carat). On s’est promenés au marché de Noël (hé hé, géniaaaaal) et on a perdu le crapaud bleu-doudou au milieu de la foule, il a fallu faire demi-tour et le retrouver (dégueu et piétiné). On a ensuite pris l’apéro pour se détendre un peu, mais y’avait des vers dans le saucisson et mes beaux-parents se sont engueulés.

L’année prochaine, on n’a pas les enfants à Noël (gniiiiii). Dommage (rhâaaa). On ira se consoler tous les deux en amoureux aux Seychelles, tant piiiiiiiis.

 

Partagez mon travail !

Recevez mes nouveaux articles dans votre boite aux lettres !

9 réflexions sur “Joyeux Noël Félix

  1. Evidemment, je n’ai pas mentionné le super massage d’Agnès, les bons petits plats de Marie-Françoise, la grasse mat’ offerte par ma môman, les cadeaux, le champagne, la discussion passionnante avec Romain, la gentillesse de Tiphaine et Thomas ni le top réveillon chez Emmanuelle et Florian (sans les enfants) sinon c’était moins drôle. Merci (quand même) à tous ceux avec qui j’ai passé de super moments pendant ces vacances (pourries). bisous

  2. Tu devrais faire le prochain déménagement’ avec moi. Il y a matière….
    Donc, nous aussi, contents d’avoir eu un super Nouvel An avant, passé avec nos enfants, hyper mignons, eux ; ) et nos amis, super mignons, eux aussi.

  3. Quel moment inoubliable cette fin 2017 ! Mais attention en 2018 aux Seychelles en décembre les cocotiers perdent leur Coco. Les dégâts peuvent être dramatiquement assommants.
    Bon dessert au lait de coco !! biz

  4. Merci Zoé ! Tes textes ( et tes dessins ) nous font toujours rire; c’est un régal ; continue , c’est toujours une vraie récréation et.. bonne année à toute ta famille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *