Les Gogos (14) – Rose se fâche.

Gogo

Super-Poupette est partie pour 15 jours chez son « pépé » (comprenez « papa ») et pour la première fois, je me rends compte qu’elle me manque un peu, dis donc. D’habitude, ces 15 jours, je les vis comme le repos bien mérité, la pause ultime, la parenthèse enchantée, la quille. Mais il manque une petite trace baveuse sur ma joue et quelques morceaux de Belvita par terre. Elle n’est pas là quoi.

Remarquez, je suis au bureau en train de bosser (beaucoup, comme vous avez pu le constater à la fréquence plus que ralentie de mes posts) donc c’est normal qu’elle me manque plus que quand j’étais à Bali avec mes potes en train de boire des gin-to.

Et puis elle adore vivre avec son pépé alors je les laisse profiter l’un de l’autre. Profite bien, Pépé, des réveils enthousiastes à 5h32, des séances de danse devant les clips à la télé, des bouchées recrachées et des colères incontrôlées de l’ado.

Car Rose vient de traverser une petite période compliquée, style Revanche des Sith Adolescents ou Réveil de la Force de Nuisance. Sans que l’on sache pourquoi (rebellitude .. frustration .. juste pour faich, qui sait ?) elle s’est mise à piquer des crises assez violentes qui se sont assez souvent terminées en baston. On pourrait croire que maitriser une saucisse énervée de 27kg c’est assez facile, mais en fait pas du tout.

Vous vous souvenez de la BD de Franquin le nid du Marsupilami ? Spirou et Fantasio regardent un film sur la vie du bestiau et la conférencière leur raconte que la rage du rhinocéros bouscule tout sur son passage, que celle de l’éléphant cause des dégâts gigantesques mais que la grande colère d’un marsupilami est un spectacle que l’on n’oublie pas.

Rose, c’est pareil.

Elle attaque sans préavis, avec une tête en mode Exorciste, et se jette sur nous pour nous mordre, plutôt sauvagement. Elle est très difficile à contenir et en plus, pour ne rien arranger, elle retourne la violence contre elle si on l’isole. Il faut donc réussir à la contourner sans se faire choper, lui tenir les mains dans le dos sans se faire mordre et l’immobiliser en lui chantant des chansons (non je déconne on ne lui chante pas des chansons, on l’engueule). On a mis une technique au point avec les éducateurs de l’école, une sorte d’aïkido-gogo. Et puis finalement elle se calme, heureusement.

Mais cette période semble terminée, les crises se sont espacées. Rose est aussi partie une semaine entière en colo avec une super association (« A chacun ses vacances », j’en reparlerai) et en week-end avec « A bras ouverts ». Elle a été libérée délivrée de ses parents-ces-gros-relous et je crois que cela lui a fait du bien. Elle a aussi constaté que je n’étais pas toujours là pour lui mâcher le boulot. Les éducateurs m’ont même dit qu’elle m’avait appelée une nuit (« mémééééé ») et … nous avons retrouvé notre Poupette gentille.

(Houba)

 

Gogo14

 

Partagez mon travail !

Recevez mes nouveaux articles dans votre boite aux lettres !

11 réflexions sur “Les Gogos (14) – Rose se fâche.

  1. Hé oui …quand on est maman. ..c est pour toujours quelles que soient les conditions …
    Poupette a t-elle vu Vincent et mes 3 petits loups ? Ils accompagnent de temps en temps A Bras Ouverts ?..

    1. Hello Suzel. Hélas non, Poupette ne connait même pas ces cousins-là …! Ils sont tellements nombreux chez ABO, je ne crois pas que les parisiens croisent beaucoup les tourangeaux.

  2. Toujours si plein d’images, de détails et de rythme qu’on lit ton récit comme on verrait un film !
    Tu es une super championne comme maman !!!
    Bisettes,
    Philippe

  3. Je ne connais pas Rose mais tu as l’air effectivement d’ être une super super maman. Bon repos un peu, profite pour te recharger les batteries.

  4. Bravo de nous faire savoir ce qui quotidiennement n’est pas toujours facile et que nous partageons,donc,avec toi.Manou et Marie Luce

  5. malgré la peinabilité de la situation (et je sais ce que ça fait !) , tes propos sont touchants ! une sacrée chouette de « mémé » qui assure grave face à cette réalité ! chapeau Zoé!
    j’ai lâché mon gogo à moi hier aux aurores dans un bus rempli d’autres gogos un peu gore , pour 13j. en colo. pour la 1ère fois de notre vie ! lui avec la banane 🙂 moi la boule o bide , mémé indigne même si je n’ai fait que respecter son désir!!! en larmes j’ai sniffé son ts tte la nuit !! ainsi va la vie !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *