Stagiaire ta maire

Boulot

Oui oui oui on sait, les stagiaires sont honteusement exploités par les vilains chefs d’entreprise qui n’aiment pas payer les gens et qui profitent du système pour utiliser de pauvres jeunes travailleurs de façon cynique et éhontée. Le ouèbe regorge de blogs qui racontent leur horrible quotidien où on ne leur donne ni table ni chaise ni ordinateur ni nourriture.

N’oublions pas cependant que le stagiaire est une créature dont la mue n’est pas encore terminée et qu’à ce titre, ses devoirs priment encore sur ses droits. On le laisse s’exprimer comme un grand, c’est déjà pas mal !

Les stagiaires doivent faire des stages. C’est pour ça qu’ils m’envoient régulièrement des demandes. Bonjour madame, j’adorre votre travaille, j’aimerais baucoup faire un stage dans votre enterpise. Voici mon book (lien qui ne marche pas) je suis a votre disposition pour un éventuelle entretient. Je vous présente mes sentiments distingés. 

Comme j’ai un enfant handicapé, je me suis dit, tiens, je pourrais prendre un stagiaire, je saurais bien m’en occuper. Allez je me lance ! Avec un peu de bol, je pourrais lui fourguer les boulots relous pendant que je vais aux ventes de presse. Et le voilà qui arrive, tout contant. Je suis heureux que mon book est su vous convaincre.

Ah ? oh ! zyva (sous-entendu la vieille) on s’en fout de l’orthographe ! (et de la présentation aussi. Un bon sweat à capuche et ça roule ma poule). Chuis grafiste, hein, donc bon, je ne vais pas aller au boulot en costar ! (mort de rire pendant 10 minutes). Quand je lui ai demandé pour quelles raisons il avait choisi d’effectuer son stage avec moi, il m’a dit : ben, parce que vous êtes la seule à m’avoir répondu.

Le stagiaire est mou mais le stagiaire veut t’aider. Malheureusement, le stagiaire n’a pas compris ce que tu lui demandes de faire. Comme ça l’embête de te le dire, il préfère faire n’importe quoi plutôt que de te redemander la consigne. Et quand tu viens voir où il en est, il glousse et te raconte à grands coups de EN FAIT et de DU COUP que son travail est encore mieux que ce que tu avais prévu de faire. Sauf que non.

Le stagiaire te prend aussi pour une tarte. Il a un malaise ou une gastro un lundi matin sur deux. Hé mec, moi aussi j’ai été jeune et moi aussi je me suis pris des cuites carabinées le week-end. Mais comme il n’est pas payé, on ne dit rien. C’est pas la peine qu’il vienne vomir au bureau.

Finalement, un stagiaire c’est attachant. C’est vrai que je ne les paye pas et que je ne leur fournis que la table et la chaise. Mais ils sortent de chez moi ultra-calés et prêts à vivre leur vie de grafiste pendant que moi, je me retape toutes les illustrations qu’ils ont faites, pour pouvoir les présenter au client.

 

 

Chloé et Alice, si vous me lisez, cet article ne parle (presque) pas de vous. Quand vous serez grandes, vous ferez un blog où vous vous moquerez des vieilles illustratrices et ça sera bien fait pour moi. Je vous embrasse. 

Partagez mon travail !

Recevez mes nouveaux articles dans votre boite aux lettres !

2 réflexions sur “Stagiaire ta maire

  1. Génial ! Il est certain que lorsqu’on est concerné on trouve ça plus drôle… mais la peinture est parfaite de l’orthographe jusqu’au petit postscriptum… J’adore !

  2. Zoë, je suis morte de rire, moi aussi !
    Et sais-tu qu’on peut presque faire le même blog avec l’auxiliaire de vie qui vient au secours de la vieille dame à la patte cassée ! Tu ne changes presque rien et tu rajoutes des heures de causette vaseuse au lieu de chercher où, diable, pourrait bien se trouver l’aspirateur et les casseroles .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *