Pudicité

Boulot

La pudicité, c’est un mot inventé par mon toufait Camille, qui veut désormais prendre sa douche sans ses frères et soeurs (« J’ai ma pudicité, tout de même » ). Mais c’est en fait un super concept, contraction de publicité et de pudeur, que j’ai adopté pour vous décrire un problème récurrent dans mon travail.

Comme vous le savez, j’illustre de façon formidable des choses pas toujours facile à illustrer. Mes clients veulent faire passer des messages pas très cools, en douceur et en souplesse (« Va falloir travailler plus, là, les gars, et payé pareil » ou « Arrivez à l’heure au bureau, bande de feignasses » ou « On va devoir virer pas mal de monde » ou « C’est la cata ce que tu viens de publier, imbécile »).

Bon. Moi je dois inventer de belles images pour faire passer la pilule en douceur. (« On va relever tous ensemble ce nouveau défi » ou « La ponctualité est la noblesse de notre travail » ou « Vous voulez changer de poste, nous vous en offrons la possibilité ! «  ou « Apprenons ensemble à communiquer de façon judicieuse »).

Et c’est là que la pudicité intervient.

Exemple 1:

Je dois dessiner un couple de « seniors actifs ».

Réalité : ils ont 70 ans. Message : ils s’éclatent, ils voyagent, ils font plein de trucs. OK, les voici.

pudicité-01« Ah non non non, ils ne sont passez chics » dit le client.

Alors, comme ça ?

pudicité-02

« Ah non non non, ils ne sont pas assez glamour » dit le client.

et comme ça ?

pudicité-03

« Ah non non non, ça ne va pas, mais on ne sait pas pourquoi. »

Moi je sais. La pudicité n’aime pas les VIEUX.

Alors je tente ça :

pudicité-04

Et c’est validé.

Des seniors actifs.

Autre exemple :

« Dessine-nous une femme black, une vraie africaine super belle ». OK

pudicité-05

« Ah non non non, il faudrait qu’elle soit un peu plus moderne quand même. »

pudicité-06

« Ah non non non, la coiffure ça ne va pas. » La coiffure. Bien sûr.

pudicité-07

« Ah super. On peut l’avoir en NOIR PLUS CLAIR ? »

pudicité-08

Ah voilà. Une belle africaine pleine de pudicité.

J’ai aussi fait des illustrations de prévention contre le tabac où personne ne fume, une campagne anti-alcool sans montrer une seule bouteille, un livret sur les risques nucléaires sans même avoir le droit d’écrire le mot « nucléaire ». J’ai dessiné aussi un mec qui devait être gros sans que ça se voie, une femme très féminine mais pas trop pute, une fille toute nue dont on ne voit ni les seins ni la foufe, un agriculteur (qui balance des pesticides) vachement sympa, un secouriste (en plein massage cardiaque) détendu et zen au milieu d’un accident de voiture pas anxiogène, un plateau-repas de cantine appétissant, un banquier marrant et un croque-mort sexy.

La pudicité, c’est ma spécialité.

Partagez mon travail !

Recevez mes nouveaux articles dans votre boite aux lettres !

7 réflexions sur “Pudicité

  1. ça c’est sûr qu’ils ont tombé les cuirasses tous ces braves gens mais alors cela m’intéresserait de savoir ce qu’ils ont mis à la place pour se protéger …

  2. Pudicité grâce à toi sera dans le Larousse, allez on parie ?
    Quant aux seniors actifs, mon avis est que tes parents sont l’exemple parfait (sans pudicité !), qui profitent quoi ! Biz. Carole

  3. Encore merci pour ces moments de lecture divins ma chère Zoé c.exquis ! Et tellement bon après une semaine de boulot dense. Sympa ton métier!
    Bonne soirée et…comment va Rose?

  4. Très bon ce blog.
    Finalement, la pudicité c’est le politiquement correct de la pub …
    Le vieux sont jeunes, les noirs sont blancs, les nord-africains s’appellent Guillaume, etc …
    Tu devrait contacter les hommes politiques de tout bords, ils vont apprécier ton travail.
    En période électorale, tu vas avoir plein de boulot.

    Continue dans ce style c’est super
    Bises,
    Geoffroy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *